• slider2018.jpg
  • slider20182.jpg
  • slider20185courts.jpg
  • slider201811longs.jpg
  • slider201821docus.jpg

 

grille2018

jury2011helenbuday

Helen Buday - Présidente

Elle est diplômée de l’Institut National d’Art Dramatique (NIDA), à Sydney en 1983. Elle a fait le Conservatoire de Musique de Melbourne en 1980, avec la voix pour matière principale. Elle a commencé la danse à l’âge 8 ans (claquettes, jazz, moderne & ballet classique). En 2002, elle a obtenu le Prix d’Interprétation féminine au Festival International du Film de Valladolid dans le film de Rolf De Heer « Alexandra’s Project ». Elle a aussi tourné dans « Dingo » de Rolf De Heer (1990), « For Love Alone » de Stephen Wallace (1985), « Mad Max Beyond Thunderdome » de George Miller (1984). Elle a beaucoup joué au théâtre en Australie où elle a reçu plusieurs nominations et Prix d’interprétation. Elle a joué entre autres avec la Sydney Théâtre Compagnie (« Le Mariage de Figaro », « Mackbeth », « Oncle Vania », « La Mouette » …) et la Melbourne Théâtre Compagnie (« High Society », « L’importance d’être Constant » (avec Geoffrey Rush)). En France elle a joué « George Dandin » en 2011 et « Le Didon » en 2009 et à l’international on peut citer « Dirty Dancing », « L’Opére de Quat’sous » et « Head of Mary ». A la télévision on l’a vu dans « All Saints », « Stingers », « Secrets », « Land of Hope », « Five Mile Creek », « Shadow of the Cobra». Installée dans le sud de la France, elle a crée en 2011 à Pezenas, un Festival du Film Australien, « Le Bout du Monde ».

 

 

 

 


 

jury2011juliedebonaparchristineledroitperrinJulie De Bona

Julie de Bona est née en 1980, sa mère est couturière et son père informaticien. Elle était inscrite en faculté de biochimie lorsqu'elle décide à 19 ans de prendre une année sabbatique pour s'essayer au théâtre. Elle suit les cours du Conservatoire régional de Montpellier avant de commencer sa carrière dans le café-théâtre et de décrocher son premier petit rôle dans des fictions à la télévision. On l'a vu au théâtre dans « Le malade imaginaire » de Molière, « Puzzle » de Woody Allen, « Dernier Rappel » de Josiane Balasko et « Etat Critique » de Michel Lengliney. A la télévision elle a tourné entre autre dans les séries « Une famille formidable », « Soeur Thérèse.com » et « La vie devant nous ».  Remarquée dans « Camping 2 » de Fabien Onteniente, on la retrouve à l’affiche du nouveau film de Djamel Bensalah « Beur sur la ville » qui sort le 12 octobre 2011. Sa filmographie comprend aussi « Cyprien » de David Charhon, « Je déteste les enfants des autres » de Anne Fassio et « Indigène » de Rachid Bouchareb.

 (Photo : Christine Ledroit-Perrin)

 


 

 

 

jury2011mathieudelariveMathieu Delarive


Né en 1975 à Paris, Mathieu Delarive est un acteur de télévision, de cinéma et de théâtre.  Bilingue en anglais, il pratique de nombreux sports. C'est est un habitué des séries télévisées. Il a débuté dans la grande saga « Terre Indigo » aux côtés de Francis Huster et Cristiana Réali. A la télévision, il enchaîne les rôles : « Le grand Bâtre », « Le Secret de Bastien », « La clé des champs », « Un été de Canicule », « Les Secrets du volcan », « Une Femme d'honneur », « Avocats et associés »... En 2007, il est Yann, l'un des héros de la série de M6 « Les Bleus ». On le retrouve en 2008, dans une autre série tout aussi innovante : « Cellule d'identité » puis en 2009 dans le téléfilm d'Elisabeth Rappeneau « Cet été-là ». On l'a également remarqué sur TF1 dans la série « Ligne de feu » et sur M6 dans une comédie intitulée « Dans la peau d'une grande » aux côtés de Claire Keim. Au Cinéma, on l'a vu entre autres dans « Le Pharmacien de garde »,  « Double Zéro », « Les chevaliers du ciel », « Le siffleur », « Picnic à Gaza » de Philippe Khazarian.  En 2010, il est à l'affiche du film d'Alexandre Arcady « Comme les 5 doigts de la main » avec Patrick Bruel, Vincent Elbaz, Pascal Elbé et Eric Caravaca. 


 

 

jury2011isabelledovalIsabelle Doval

Comédienne, réalisatrice et scénariste, Isabelle Doval fait ses débuts d'artistes en tant que danseuse professionnelle. Elle travaille avec des chorégraphes de renom tels que Jérôme Savary ou Thierry Godefroy. Elle apparaît dans plusieurs films sous le nom d'Isabelle Dinelli; on la retrouve dès 1996 dans « Le Plus beau métier du monde », en 1998 dans « Comme une bête » et « Comme un poisson hors de l'eau » ou encore en 2001 dans « La Vérité si je mens ! 2 ». Privilégiant la réalisation, elle signe dès 1996 ses premiers courts métrages, dont « Déçue » en 1999, qui entre dans le cadre d'une campagne de sensibilisation contre la drogue. En 2003, après en avoir écrit le scénario, elle réalise la comédie « Rire et châtiment » relatant les aventures tragi-comiques d'un homme drôle qui perd tout à ne pas savoir écouter les autres.  Une comédie qui offre à son époux, le comédien José Garcia, un nouveau succès public. En 2008, elle réalise « Un Château en Espagne », une chronique d'enfance et d'amitié à la fois drôle et émouvante, un magnifique film plein de tendresse et de fantaisie.

 

 

 


 

jury2011deborahgralparbasiledellDeborah Grall

Issue d’une famille d’artistes, Deborah suit les cours d’Eva Saint Paul et décroche son premier rôle au cinéma dans « Les Fautes d’Orthographe » de Jean jacques Zilbermann. Ensuite les  rôles s’enchaînent, elle travaille notamment avec Bruno Chiche, Edouard Molinaro et son père Sébastien Grall, qui lui donne régulièrement de jolis personnages à interpréter. Puis Déborah fait la connaissance  de Tanya Lopert qui la met en scène dans la pièce anglaise « Country Music » de Simon Stephens, qu’elle jouera pendant plusieurs mois au théâtre des Déchargeurs. Fin 2006, après la mort de son grand père, Philippe Noiret, elle décide de rompre avec Paris et s’installe à Londres pendant 2 ans.  Pendant cette période, elle rencontre des jeunes réalisateurs sortis d’écoles de cinéma comme la London Film School ou la NFTS et tourne dans une quinzaine de courts-métrages dont « The Lonely Cowboy » de Nick Parrish et « Cries of London » de Frankie Frears (le fils de Stephen Frears). Une escapade londonienne qui s’achève en 2008 lorsqu’elle fait la rencontre de Joann Sfar qui lui propose le rôle d’Elisabeth Levitsky, première femme de Serge Gainsbourg dans sa ‘fable’  « Gainsbourg, Vie Héroïque ». Elle enchaîne avec le tournage de la série événement de Canal+ « Maison Close » diffusée à la rentrée 2009. De retour au théâtre en mars 2010 elle a le plaisir d’être sur scène avec sa grand-mère Monique Chaumette pour une reprise de la pièce « Les monologues du vagin ». Elle est ensuite aux côtés de Manuel Blanc et Gabrielle Lazure dans « Frères du bled » de Christophe Botti. A la fin de l’année, elle retrouvera toute l’équipe de « Maison Close » pour le tournage de la 2ème saison.

 

(Photo : Basile Dell)


 

jury2011philipmclarenPhilip McLaren

Philip McLaren est né à Redfern, en  Australie et descend du peuple des Kamilaroi. Il a travaillé dans le monde du cinéma et de l'audiovisuel aussi bien en Australie et en Nouvelle-Zélande qu'au Canada et aux USA. Il a travaillé comme décorateur, directeur artistique, graphiste, artiste de storyboard, réalisateur, producteur. On retrouve son nom sur plus d'une centaine de générique aussi bien sur des programmes des chaines de la télévision australienne Ten, Nine, Seven et Sky Networks que de NBC, CBS, ABC et Hanna-Barbera aux USA et CBC, CTV au Canada et encore NZBC en Nouvelle-Zélande.  Il se consacre maintenant essentiellement à l'écriture. Tout comme Didier Daeninckx, il utilise  l’intrigue policière comme toile de fond de la réalité sociale et historique. Son écriture sans concession met en lumière la difficile et lente ascension sociale des Aborigènes dans une société australienne toujours ambivalente. Ses  romans, mieux que de longs discours, révèlent  la richesse, la sagesse, l’humour et l’humanité de son peuple. Il est l'auteur de six romans dont trois sont traduits en Français. « Nouveaux Rêves » (édition Le Fil Invisible), « Tueur d’Aborigènes » (édition Gallimard) et « Utopia » (édition traversées).

 

 

 


© 2017 Cinéma des Antipodes

Please publish modules in offcanvas position.