• slider2017.jpg
  • sliderjohn.jpg
  • sliderlastcab.jpg
  • slidermadam.jpg
  • slidermiriama.jpg
  • sliderpawno.jpg
  • xslider2017.jpg

19e EDITION
9-15 OCTOBRE 2017
rica2017affichemini

GRILLE DES FILMS

LE JURY

Brendan Cowell

Brendan Cowell - Président

Il est né à Sydney en 1976. Il s'est découvert des talents d'acteur par hasard, en attendant sa sœur qui était en répétition, et il fut ensuite choisi pour jouer dans un spot publicitaire à l'âge de 8 ans. Pensant d'abord devenir journaliste, il a étudié à l'université de Charles Sturt, à Bathurst où il a obtenu une licence en théâtre et en études des médias. Il a reçu le prix Patrick White, décerné aux dramaturges, pour sa troisième pièce « Bed », ainsi que de nombreux autres prix. En 2009, sa pièce « Ruben Guthrie » fut jouée à guichets fermés au Belvoir St Theatre à Sydney. Son rôle le plus célèbre est celui du mystérieux Tom dans la série télévisée australienne « Love My Way ». Il a aussi joué dans les séries « Rush », « The Slap » (« La gifle ») ou « The Borgias » (« Borgia »). En 2010, il a décroché un rôle dans la pièce « True West », produite par la Compagnie de Théâtre de Sydney et mise en scène par Philip Seymour Hoffman. En 2010, il a également publié son premier roman, « How it Feels ». Au cinéma, il a joué dans de nombreux films australiens dont « Kick » (1999), « The Monkey's Mask » (« Cercle intime ») (2000), « Suburban Mayhem » (« Le feu sous la peau ») (2006), « Noise » (2007), qui lui a valu le prix du meilleur acteur au Festival des Antipodes de Saint Tropez en 2007, « Three Blind Mice » (2008), « I love You Too » (2010), « Beneath Hill 60 » (« Commandos de l'ombre ») (2010), « Save Your Legs! » (2012), « Last Cab To Darwin » (2015), « Broke » (2016). « Ruben Guthrie » est son premier film en tant que réalisateur. Récemment, il est monté sur la scène du théâtre Young Vic à Londres pour jouer dans « Yerma ».

 


 

Alexia BarlierAlexia Barlier

Elle est née dans une famille d’artistes avec une mère néo-zélandaise danseuse classique et professeur de yoga, un père directeur de galeries d’Art et un grand-père peintre. Elle se passionne pour le théâtre et suit les Cours Simon en parallèle de sa scolarité au lycée. Elle débute sa carrière en 2002 en apparaissant dans « 24 heures de la vie d’une femme » de Laurent Bouhnik puis dans « Vipère au poing » de Philippe de Broca (2004) avant de décrocher des premiers rôles à la télévision. En 2007 elle joue dans les deux courts métrages que les frères Larrieu réalisent pour les Talents Adami au Festival de Cannes. Elle tourne ensuite « Les Ambitieux » de Catherine Corsini et « Dialogue avec mon jardinier » de Jean Becker où elle joue la maitresse de Daniel Auteuil. En 2010 elle incarne « Kali » pour Canal+, puis le premier rôle féminin dans « Tempêtes » et « La Loi Selon Bartoli ». En 2012 c'est « Amitiés Sincères » avec Gérard Lanvin. Pendant trois ans, elle est aux côtés de Sagamore Stévenin dans la série « Falco ». En 2014 on la voit dans « L’affaire SK1 » mais aussi dans « Tu veux ou tu veux pas » de Tonie Marshall. En 2015, Michael Bay la choisit pour incarner le premier rôle féminin de « 13 Hours : the secret soldiers of Benghazi » sortie en 2016. En 2016 elle était aussi à l'affiche de la comédie « Tout Schuss » aux côtés de José Garcia. Elle vient de tourner l’un des rôles principaux au côté de Samuel Labarthe et Suzanne Clément dans la mini série « La Forêt ». Sportive et amatrice de sensations extrêmes,  elle a une passion pour l’escalade, l’alpinisme et la moto et s'est mise aussi à la boxe française. On la retrouvera bientôt sur France 2 dans « Imposture ».

(Photo : Arno Lam)

 

 


 

 

 

MurielCombeauMuriel Combeau


On la connaît peut-être pour son rôle de garce arriviste dans la série « Avocats et associés », on l'a vue dans « Un balcon sur la mer » de Nicole Garcia. Elle a tourné avec Gérard Oury, Arthur Joffé, Chantal Akerman, Coline Serreau, Thomas Gilou... On la retrouve régulièrement à la télévision (« Disparue », « Doc Martin », « Les Dames », « Fais pas ci fais pas ça »...). Muriel Combeau a commencé à 14 ans en montant seule sa première pièce « Exercices de style »  de Raymond Queneau qu'elle a joué dans de nombreuses petites salles. Depuis, elle est régulièrement au théâtre aussi bien privé que subventionné sous la direction de Benno Besson, Jean Bouchaud, Benoit Giros... Elle a écrit et joué deux pièces avec Nathalie Levy-Lang : « Parce que ça vole » (Théâtre de la pépinière) et « Inséparables » (Ciné 13). On la verra prochainement dans « Nina » sur France 2 et dans une web série diffusée aussi sur canal plus « Ma pire angoisse ».


 

 

 

 

Aurelien RecoingAurélien Recoing

Né en 1958 à Paris, il intègre en 1977 le Conservatoire National Supérieur d'Art Dramatique de Paris. Il joue dans plus d'une trentaine de pièces de théâtre, mettant aussi en scène des œuvres de grands auteurs. En 1989, il obtient le Prix Gérard Philipe. Il débute dans le cinéma en 1980 dans « Les Exploits d'un jeune Don Juan ». Attiré par le cinéma d'auteur, il travaille avec Garrel « Les Baisers de secours » ou encore Laurence Ferreira Barbosa « La Vie moderne ». Il accède à la reconnaissance en 2001 grâce à « L'Emploi du temps » de Laurent Cantet. Il alternera films grand public comme « Tais-toi ! » ou « Cette femme-là », et films d'auteur comme « L'Ennemi naturel » ou « Orlando Vargas ». On le voit aussi dans « 13 tzameti », « Pardonnez-moi », « Les Fragments d'Antonin », « L'Ennemi intime » ou encore « Paris- Nord-Sud » et « La Saison des Orphelins ». Puis c'est en 2009 « Diamant 13 » et « Demain dès l’aube ». Suivent « La Horde », « Joseph et la fille », « Cargo, les hommes perdus », « Switch » et « Kill me please ». Il est à l'affiche de « La Vie d’Adèle », palme d’or au Festival de Cannes 2013, et plus récemment de « La vie pure » et « Malgré la nuit ». Depuis 2012 il est présent en tant que membre élu au comité directeur d’Unifrance. A la télévision, on l'a vu dans la série « Les revenants » et « Trepalium ».  Il va passer à la réalisation avec deux projets, le court métrage « Un bon tireur » et le long métrage « À mains nues » d’après le roman de Michel Quint. Il participer aussi activement à la fondation de la plateforme Postmodern.

(Photo : François Berthier)

 

 

 


 

 

 

Yann SamuellYann Samuell

Réalisateur et Scénariste, il est issu d’une famille de comédiens. Alors qu’il engage des études d’audiovisuel, il vit de ses talents d’illustrateur et de peintre. En parallèle de ses commandes graphiques, il écrit et réalise de nombreux courts métrages, quelques documentaires ainsi que des vidéo clips. En 2003, il signe le scénario et la réalisation de « Jeux d’Enfants » avec Marion Cotillard et Guillaume Canet qui rencontre un vif succès à travers le monde. Il aborde avec talent des genres et des univers très différent allant de la comédie romantique jusqu’au fantastique ou film d’enfant : « My Sassy Girl », « L’Âge de raison » avec Sophie Marceau, « Formosa Betrayed », « The Great Ghost Rescue » et en 2011 « La Guerre des boutons ». Il a aussi réalisé en 2014 « Le Fantôme de Canterville » avec Michaël Youn et Michèle Laroque. Il a un goût prononcé pour l'univers visuel et les mondes imaginaires et illustre chacune des scènes principales de ses films durant la phase de préparation. Toutefois, sa véritable passion est la construction des personnages et le travail de dialoguiste.


 

 

© 2017 Cinéma des Antipodes

Please publish modules in offcanvas position.